Enjeux sociaux et environnementaux européens

Les Amis de la Terre ont posé 22 questions précises aux partis politiques français candidats aux élections du Parlement Européen. Découvrez leurs réponses, sans modification, par thème ou par parti (à cette date, seuls Lutte Ouvrière, Génération.s, La France Insoumise, Europe Ecologie Les Verts, Les Républicains-Les Centristes, Urgence-Ecologie, Esperanto-France, le Parti Animaliste, le Parti Communiste Français et La République En Marche nous ont répondu, les autres ne l’ont pas fait) !

Voir par thème

Voir par parti politique

Les Amis de la Terre œuvrent pour une transition vers des sociétés soutenables qui doivent permettre l’expression de la solidarité, de la générosité, de l’honnêteté. Ces valeurs éthiques sont les socles de la cohésion et de l’harmonie sociale. Comme le souligne le manifeste pour une Europe soutenable signé par Friends of the Earth Europe, la montée de forces politiques nationalistes et xénophobes en Europe est une grave menace pour la démocratie et nos valeurs fondamentales. Pour en savoir plus : voir pourquoi l’extrême-droite n’est pas Amie de la Terre.

Les partis politiques dont les valeurs sont trop éloignées des nôtres n’ont pas été contactés, même si cette question ne fait pas toujours consensus.

Qui sommes-nous ?

Les Amis de la Terre France sont engagés depuis 1970 pour la protection de l’homme et de l’environnement. Notre association œuvre pour une transition vers des sociétés soutenables qui permette d’articuler la satisfaction des besoins fondamentaux de toutes et tous, au Nord comme au Sud, et la préservation des écosystèmes.

Les Amis de la Terre forment le 1er réseau écologiste mondial, présent dans 75 pays. Pour les élections européennes, Friends of the Earth Europe coordonnent des actions de sensibilisation aux enjeux  environnementaux des élections.

La fédération des Amis de la Terre France regroupe 30 groupes locaux, dont celui du Rhône à l’initiative de ce site Internet.

Notre démarche

L’objectif de ce site est d’informer les citoyens au sujet des positions des partis candidats sur différents sujets environnementaux : agriculture et alimentation, aménagement du territoire, énergies, production et consommation, entreprises et commerce, fiscalité et finances, institutions, ainsi qu’une présentation de la vision globale sur les impacts socio-environnementaux et climatiques. Les réponses des partis candidats aux 22 questions posées sont retranscrites sans modification et sans annotation. Les Amis de la Terre apportent simplement pour chaque question des éléments permettant aux citoyens de comprendre ses enjeux, en cohérence avec le manifeste « Pour des sociétés soutenables » de l’association.

Très souvent, les partis candidats à une élection ne souhaitent pas faire de propositions précises pour ne pas se mettre à dos certains électeurs potentiels. Le but de notre site est aussi de les inciter à sortir de ce flou stratégique en précisant leurs programmes sur certaines questions environnementales. Si un parti contacté ne répond pas, le site mentionne simplement que le parti a été contacté, mais n’a pas souhaité répondre.

Ce site permet de consulter les réponses par thème ou par parti. Grâce à la liste commune de questions, les électeurs pourront comparer les réponses des candidats. Nous avons demandé aux partis de donner des réponses assez courtes afin que les lecteurs ne soient pas noyés par les informations.

S’il est nécessaire de s’informer sur les propositions des candidats à une élection, les promesses ne sont pas toujours suivies d’actions !

Le Réseau Action Climat, dont les Amis de la Terre sont membres, a développé un Observatoire qui analyse l’action de nos élus européens en faveur du climat durant la mandature actuelle du Parlement européen (2014-2019). Cet Observatoire répertorie les votes de l’ensemble des députés français au Parlement européen et les positions du Gouvernement français au Conseil sur les grandes législations emblématiques sur le climat. Cette étude existe aussi au niveau des groupes parlementaires européens.

Citons également Finance Watch qui a analysé les propositions de réforme financière de tous les groupes politiques pour les #ElectionsEuropeennes2019 pour mettre la finance au service de la société et BLOOM qui a réalisé un classement des eurodéputés français, en fonction de leurs votes en matière de protection de l’océan.

 

Comment sont élus nos députés européens ?

Les députés européens sont au nombre de 705, ils siègent à Strasbourg et à Bruxelles.

Chaque pays membre de l’Union Européenne dispose d’un nombre de sièges qui dépend de sa population. Lors des élections de ce mois-ci, les Français enverront 79 élus pour les représenter au parlement.

Les eurodéputés sont élus à la proportionnelle : le 26 mai nous ne choisirons pas entre plusieurs candidats, mais entre plusieurs listes de candidats.

Chaque liste qui a obtenu plus de 5 % des suffrages bénéficiera d’un nombre de sièges proportionnel à la quantité de voix qu’elle a reçu lors de l’élection.

Exemple : si une liste a obtenu 20 % des voix, et une autre seulement 10 %, la première aura deux fois plus de sièges de députés que la seconde.

Ce mode de scrutin permet de représenter plutôt fidèlement la diversité des courants d’opinion, et donne aux petits partis une chance d’obtenir des sièges au parlement.

Visuel de l’ONG Surfrider Europe, campagne Voice for the Ocean